L'asso qui résiste encore et toujours à l'envahisseur
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Kastes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shan'Ak
Dictateur
avatar

Nombre de messages : 1385
Age : 31
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Les Kastes   12/02/08, 10:08 pm

Généralités

La cellule familiale n’existe pas à Kastaleund. En revanche l’univers de travail est d’une importance majeure. Les travailleurs, selon leur Fonction, sont réunis dans des Kastes qui déterminent leur nom, leur Matricule, leur lieu d'habitation, leur emploi du temps, leurs droits et devoirs, et tous les autres aspects importants de leur vie.
L'identifiant d'un citoyen est donc entièrement défini par sa Kaste (exception faite du prénom décerné par le Grand Prédicateur à la naissance). Ainsi, un Scribouillard pourra-t-il être désigné de la sorte :
Estienne Archive, SCR 3655, le nom et les trois lettres du Matricule étant inhérents à la Kaste. L'indice numérique est décerné après la naissance, lors de l'enregistrement au sein de la Kaste.

Les Kastes réunissent tous ceux qui effectuent la même tache sous les ordres d’un Dignitaire de Kaste (appelé Haut-Coursier chez les Coursiers, Haut-Scribouillard pour le Dignitaire Scribouillard, etc.) et de un ou plusieurs Responsables de Kaste. Les membres de chaque Kaste se réunissent tous les matins pour définir avec le Dignitaire quand et comment les tâches quotidiennes vont être accomplies.
Par exemple les Coursiers pourront décider d’effectuer leurs 6 relèves quotidiennes toutes les 2 heures entre 10 heures et 22 heures, et vont diviser les 8 membres en 2 groupes de 4, afin que chaque groupe n’effectue que 3 relèves, toutes les 4 heures.

Chaque Kaste possède un Tampon, qui reste toujours au Siège de celle ci. Un Secrétaire est chargé de gérer les reçus inhérents à l’accomplissement du travail de sa Kaste. Seuls les Dignitaires, Responsables et Secrétaires ont le droit d’estampiller un reçu.
Seuls les documents affichant le Tampon d'une Kaste ont une valeur juridique auprès des bureaux des Scribouillards, d’où l’importance d’utiliser des reçus dûment tamponnés pour quelque transaction que ce soit. Le Droit de Tampon est par conséquent un Droit majeur.

On dénombre 7 Kastes :



Les Scribouillards

Nom : Archive
Matricule : SCR


Les Scribouillards sont l’organe essentiel du Système Kastaleundi. Bureaucrates méthodiques et scrupuleux, ils administrent la vie des Citoyens selon un principe de rationalité stricte. Documents, attestations et reçus sont le lot quotidien de ces grattes papier constituant l’institution la plus respectée de Kastaleund. Ils ont en charge de la distribution des Droits et Passes-Droits, et ont la capacité de convoquer les Machinistes. Ils sont également les détenteurs du savoir juridique, et sont les seuls citoyens à pouvoir se vanter de connaître de manière approfondie, sinon parfaitement, le Code très strict du Protocole et de la Bienséance.

Leur journée de travail s’effectue dans le bureau central de la "scribouillardise" (selon le terme moqueur employé par les membres des autres Kastes), au cœur de la Cité. De longues heures durant, ils tamponnent, signent, et mettent tout en œuvre pour se conformer à la procédure, et la faire respecter par tous. Ils distribuent chaque matin la somme de travail aux Dignitaires de chaque Kaste et vérifient sans cesse que les lois en vigueur soient respectées. Celles ci sont compilées dans d’épais volumes rangés dans la bibliothèque du bureau central. De plus, c’est à eux que revient la gestion de l’Échelle de Citoyenneté de chaque citoyen.

Il est à noter que les Scribouillards sont parmi les rares citoyens qui savent écrire, bien que tout le monde sache lire dès la naissance.

Toute l’organisation de la ville dépend de leur autorité, par conséquent, les Scribouillards constituent une sorte d’élite citoyenne qu’il est dangereux de se mettre à dos.



Les Cueilleurs

Nom : Truffe
Matricule : CUE


Les Cueilleurs de Faux Amis de Kastaleund forment une Kaste destinée à approvisionner la ville en champignons très spéciaux. Deux fois par jour, il mènent une cueillette précise en fonction de la liste que leur fournissent les Scribouillards. Pour ce faire ils se doivent de sortir de la cité et de s’aventurer dans les environs hostiles de Kastaleund.

Malgré les dangers rencontrés quotidiennement, seulement deux d’entre eux, les Responsables, sont armés. Et comme les Cueilleurs ont pour habitude de se séparer en deux groupes, il ne reste par conséquent qu’une seule personne pour protéger chaque groupe des animaux sauvages et Kyzaffs rodant dans les parages.

Tous connaissent parfaitement les champignons « Faux Amis » qu’ils identifient selon les nuances de couleurs et de formes. Une fois les champignons dans la besace des Cueilleurs, ils suivent une pérégrination complexe dont certaines subtilités échappent aux membres de la Kaste.
Ils sont tout d’abord confiés aux Scribouillards qui, par l’intermédiaire des Coursiers, les adressent aux Alchimistes du G.L.U.F.E. Après avoir extrait le concentré de l’essence des champignons, les Alchimistes l'envoient aux Ingénieurs qui se chargent de le mettre à l’intérieur de boites en métal toutes semblables. Puis ces boîtes servent à…
Elles servent probablement à quelque chose, mais les Cueilleurs l’ignorent; ils se contentent de cueillir.



Les Coursiers

Nom : Beausoulier
Matricule : COU


La Kaste des Coursiers est la plus polyvalente de toutes. La plus importante, selon ses membres, qui se considèrent comme le réseau nerveux du Système. Les Coursiers sont chargés de la levée et de la distribution du courrier, de la livraison des colis, de l’acheminement des Faux Amis, ainsi que de la rédaction et la distribution de la Gazette Libre de Kastaleund. Leur Fonction ultime au sein du Système étant bien entendu le contrôle du contenu de tout ce qui précède.

Les Coursiers travaillent vite et connaissent les moindres recoins de la ville à la perfection. Politiquement, la Kaste se veut exemplaire, soudée et indépendante. Le système nerveux ne reçoit d’ordre que du cerveau. Incarné en l’occurrence par le chef de la Kaste. Le Haut-Coursier est le seul maître à bord. Et il aime que ses stimuli voguent en cadence, et dans la même direction.

Les Coursiers sont des citoyens sectaires et précautionneux qui appliquent à la lettre les principes du Grand Rouage. Leur Kaste est un ensemble fonctionnel, indispensable au Système, et indissociable des autres ensembles qui constituent le Tout. De la même façon, pour garder sa place dans le Système, la Kaste sait qu’elle doit fonctionner comme un sous-système. Chaque Coursier se doit d’être fonctionnel et tous sont unis par un lien inaltérable, incorruptible et fraternel. Au travail comme en dehors, ils présentent un front soudé à toutes les Kastes de la Cité, dont les luttes intestines sont considérés par les Coursiers comme une offense au Grand Rouage.

Les Coursiers sont les citoyens les mieux informés de Kastaleund, et quiconque cache des secrets qu’il ne veut pas voir s’ébruiter sait qu’il doit composer avec les Coursiers, et s’en faire des alliés. La rumeur voudrait qu’ils conservent des moyens de pressions sur chaque citoyen, s’assurant ainsi une certaine sécurité. On ne peut pas s’attaquer au Coursiers sans déclencher un mécanisme d’autodéfense en réaction.



Les Kuistots

Nom : Bonnebouffe
Matricule : KUI


La Kaste des Kuistots est de loin la moins représentée a Kastaleund. Ses quelques membres ont cependant une mission essentielle quant au bon fonctionnement du système : ils s’occupe de la production, de la transformation et du service des aliments destinés à la population. De ce fait, ce sont les Kuistots qui sont en charge de gérer le Nourrissoir. S’ils ont en horreur un mot, c’est bien celui de famine; et, pour nourrir la population, ils s’embarrassent peu du concept de gastronomie.

Ils jouent aussi un rôle important dans la régulation comportementale des citoyens par la gestion d’un lieu nommé l’Abrutissoir : ici, les habitants viennent se décharger de leurs mauvaises pensées, de leur stress, et les cuistots veillent à leur divertissement et leur décontraction en mettant a disposition jeux et boissons.



Le Grand Rouage

Nom : Syllabus
Matricule : GRR


La Kaste des officiants religieux du Système Kastaleundi est articulée autour de l’homme le plus important de la ville, le Grand Prédicateur. Le Grand Rouage, en tant que seul Culte autorisé à Kastaleund, a une grande importance dans la gestion de la ville. L’avis du Culte est décisif pour la prise de décision. Le Grand Rouage est non seulement une Religion, avec ses dogmes et explications de la vie, mais aussi une sorte de police mentale qui définit ce qui doit être pensé ou pas, et se charge de remettre dans le droit chemin ceux qui ne suivent pas la bonne route.

L'homme animal ne doit plus exister, selon les grands principes du Culte du Grand Rouage. La Vie, la Religion, tout est basé sur des principes mécaniques, et vise à l'Utile. L’homme doit faire partie du Tout et participer au Système.

Ainsi, la Kaste du Grand Rouage a pour rôle de prêcher la bonne parole auprès des habitants et de tenir une fois par jour une messe obligatoire en l’honneur du Grand Tout.
Cependant, l’activité de la Kaste ne se résume pas à cette simple mission religieuse : le Grand Rouage est chargé des cérémonies d’intronisation des nouveaux nés, et le Grand Prédicateur décide de l’affectation de ceux-ci a une Kaste ainsi que du choix du tuteur qui guidera les premiers pas du nouveau-né dans le système.

Le Grand Rouage se doit de veiller à la santé mentale des citoyens en analysant leurs penchants comportementaux. Une section de la Kaste, appelée Police des Pensées se charge d’enquêter sur les citoyens problématiques, et peut, en fonction du degré d'aliénation, en référer aux tribunaux scribouillards ou organiser sa propre assemblée purgatrice.
Mais le Grand Rouage ne se limite pas à ce rôle répressif et sait se rendre indulgent envers ceux qui reconnaissent leurs erreurs : la Kaste assure en effet un office d’Aveux auquel les citoyens ayant commis un crime ou un délit peuvent se rendre, afin de s’y dénoncer de leur plein gré, de faire catharsis et d'obtenir une réduction de la peine associée à leurs actes.
Le Bureau des Aveux notifie donc sur des reçus les personnes s’étant dénoncées qui pourront faire valoir par ce bon une réduction de peine auprès de l’administration Scribouillarde.

Enfin, les membres de la Kaste du Grand Rouage gèrent les stocks et administrations de potions auprès des citoyens. En ce sens, ce sont les médecins de la cité qui veillent au bon équilibre, tant physique que morale, de leur concitoyens. Ils commandent les potions le matin auprès des Scribouillards, afin que celles-ci soient disponible dans la journée.



Les Alchimistes

Nom : Becbunsen
Matricule : ALC


Ils sont chargés de la création et de la réalisation des différentes Potions nécessaires au bon fonctionnement de la société (ex : potion de soin : si les Ingénieurs réparent les machines, les Alchimistes réparent eux la machinerie biologique).

Ils reçoivent du Grand Rouage les effets à produire sous forme de breuvage, traduisent ces effets en recettes alchimiques (Faux Amis etc.). Les commandes de FA sont transmises aux Scribouillards puis aux Cueilleurs par le biais des Coursiers et la cueillette est finalement transformée en potions. Les breuvages concoctés sont enfin retournés au Culte du Grand Rouage, toujours par le biais des Coursiers et l'intermédiaire des Scribouillards qui valident tout échange inter-Kaste.

D’autre part, les Alchimistes sont chargés d’extraire l’essence des surplus de champignons Faux amis qui leur sont livrés chaque jour pour ensuite la transmettre aux Ingénieurs. Le type d’essence à extraire est lui aussi communiqué par courrier.



Les Ingénieurs

Nom : Tournevis
Matricule : ING


La Kaste des Ingénieurs est chargée de la création et de la maintenance des différentes machines de la ville, ainsi que des réparations des Machinistes. Ils ont aussi pour tache de fournir l'Abrutissoir en objets divertissants et abrutissants qu'ils pensent et réalisent dans des séances d'ateliers créatifs.

Aussi, lorsque cela est précisé dans l’ordre du jour de la Kaste ou tout autre temps libre dans le temps de travail, les Ingénieurs doivent tout mettre en œuvre pour concevoir et réaliser de nouvelles machines et instruments pouvant potentiellement améliorer le fonctionnement du Système. Les créations sont soumises à l’approbation du Grand Rouage et l’élaboration ne débute qu’après acceptation du projet.

D’autre part, ils sont chargés de mettre en boîte l’essence que leur font parvenir les Alchimistes.





Le G.L.U.F.E.

« Ça ne marchera Jamais! … C’est pour ça qu’il faut le faire!!»


Telle est aujourd'hui la devise inscrite en lettres capitales sur l'arche de la porte du Grand Laboratoire des Universelles Forces de l'Étrange.
Aujourd'hui certes, cette grande phrase du temps jadis n'est comprise de personne, pas même au sein du G.L.U.F.E. ... et il semblerait que les mages du G.L.U.F.E. eux même aient un problème à se comprendre les uns les autres...

Perché sur les hauteurs de la ville, le G.L.U.F.E. contemple la vallée de Kastaleund. Les constructions doyennes sont le fief des érudits. Depuis les caves humides changées en laboratoire, de vieux chercheurs s’entêtent à découvrir les mystères du Grand Tout afin de pouvoir veiller au bon fonctionnement du Système, voire d’en améliorer les composantes.

En dehors de son activité de recherche, le GLUFE participe activement au Système Kastaleundi. En effet celui-ci abrite deux Kastes distinctes, les Alchimistes et les Ingénieurs, et la dénomination « GLUFE » représente plutôt l’entité de recherche, qui transcende la notion de Kaste.
Il s'agit d'une académie de recherche, de théorisation et modélisation, au sein de laquelle les Alchimistes et les Ingénieurs sont regroupés par un même statut de chercheurs.

L'université est plus florissante que jamais : les disciplines se sont diversifiées, les étudiants multipliés et la recherche bat son plein : séances de créations sous table (allez savoir pourquoi), conférences et expériences parfois soldées de décombres rythment la vie des Alchimistes et Ingénieurs.

Les inévitables batailles de concombres assurent le respect de la tradition dans les débats, pour le moins houleux, qui opposent les adeptes des deux courants de pensées du G.L.U.F.E. : les Rationalistes et les Divergents. Il faut bien avouer que pour tout citoyen non-membre du G.L.U.F.E., ces deux courants ne représentent que l'insanité d'un groupe de vieillards illuminés qui ont besoin d'une excuse pour pouvoir se lancer des cucurbitacées en pleine face à longueur de journée, plutôt que de travailler à leurs recherches. Mais en réalité, il n'en est rien! Une véritable révolution scientifique pourrait bien résulter de ce conflit, tant les convictions et méthodologies actuelles serait bouleversées si l'un des deux camps parvenait à prouver la pertinence et la supériorité de ses conceptions !

_________________
On peut tromper mille fois une personne, mais on ne m'y reprendra plus. Ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Kastes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Forums de l'association TOHU-BOHU :: Archives :: GN La Machination-
Sauter vers: